Elinnove, retour à la page d'accueil
 Vous êtes ici : Accueil > Projets > GestCO2

GestCO2

Flux RSSImprimer la page

Améliorer la conduite de l’élevage des poulets de chair en intégrant la mesure de concentration en CO2 dans la régulation de la ventilation du bâtiment

Le projet GestCO2 vise à optimiser la ventilation en intégrant la concentration en CO2 dans le pilotage de l’ambiance, en apportant des conseils techniques et des outils de décision.


Contexte

La directive européenne 2007/43/CE établissant des normes pour la protection des poulets de chair, fixe une limite de 3000 ppm de concentration en dioxyde de carbone (CO2) à ne pas dépasser, au niveau de l’animal et sur toute la durée du lot. Dans les poulaillers, le CO2 est produit par la respiration des animaux et la dégradation aérobie des matières organiques de la litière par les microorganismes. Certains dispositifs de chauffage constituent une source importante de production de CO2 dans l’ambiance des bâtiments, lorsque les produits de la combustion du gaz propane (eau et CO2) sont rejetés à l’intérieur du bâtiment. Une étude récente suggère l’existence d’un lien entre le niveau d’exposition en CO2 à l’arrivée des poussins dans le bâtiment, et le taux de mortalité, ou l’utilisation d’antibiotiques à 10 jours d’âge. Sur la durée totale de l’élevage, des liens sont observés entre les paramètres d’ambiance (concentrations en CO2, température et taux d’hygrométrie) dans les bâtiments d’élevage et le taux de mortalité, l’indice de consommation et le taux de pododermatites.

Objectif

L’objectif du projet est d’optimiser la ventilation en intégrant, dans le pilotage de l’ambiance, un nouvel indicateur : la concentration en CO2. Il s’agit de proposer à la fois des recommandations techniques sur le mesurage du CO2 en bâtiment avicole (choix des capteurs et placement), et des règles de décision pour adapter le paramétrage des boîtiers de régulation de la ventilation.

Etat

Ce projet terminé.

Résultats

Une 1re partie de l’étude GestCO2 a permis de proposer des conseils méthodologiques pour mesurer en continu les concentrations en CO2 en bâtiment de poulets de chair (choix des capteurs et placement). Les principaux critères de choix de ces capteurs sont notamment une plage de mesure de 0 à 10 000 ppm et une précision de ± 100 ppm. La technologie infrarouge non dispersive a été jugée comme la plus pertinente pour mesurer les concentrations en CO2 en élevage. Quant à leur emplacement dans le bâtiment, une hauteur de 80 cm ±  20cm du sol au milieu du bâtiment est conseillée, comme meilleur compromis pour mesurer une concentration représentative de l’ambiance globale du bâtiment en étant au plus proche des animaux. Un point de vigilance quant à la fiabilité des capteurs a été identifié. Ainsi, pour assurer des mesures fiables des capteurs utilisés dans le poulailler, il est conseillé de réaliser un étalonnage des sondes une fois par an minimum à l’aide d’un capteur de référence correctement étalonné ! Une procédure est rédigée pour aider l’éleveur à le réaliser correctement.

Une 2ndephase du projet a permis aux équipementiers de revoir leurs règles de décision pour la régulation de l’ambiance, en tenant compte de la structure du poulailler (type de chauffage, niveau d’isolation, présence d’échangeurs), du climat extérieur, de la consommation d’énergie fossile acceptable pour l’éleveur et des paramètres zootechniques. Des recommandations en termes de plage de variation du CO2 ont été établies en lien avec les équipementiers impliqués dans le projet.

Pour en savoir plus, consultez la page ITAVI dédiée l’ensemble des livrables et valorisations liés au projet.

Témoignages

Pauline CREACH | ITAVI (collège C)

L'implication des adhérents ELINNOVE dans le cadre du CasDar GestCO2 (piloté par l'ITAVI) était organisée en un premier cercle d'équipementiers, fournisseurs de boîtier de régulation et de sondes CO2, que sont TUFFIGO_RAPIDEX et SODALEC DISTRIBUTION. Ces derniers ont été impliqués de façon privilégiée tout au long du projet, notamment en participant à la réflexion sur le choix des consignes CO2 à tester en fonction des typologies de bâtiment et des équipements présents. Ils nous ont aidés à identifier les bons profils d'éleveurs et à assurer le suivi des lots de poulets de chair, en réalisant notamment les changements nécessaires au niveau de leurs équipements, en lien avec les éleveurs. Un second cercle plus élargi, se réunissant lors des comités de pilotage annuels, a permis de consolider les protocoles d'étude et orienter les recherches bibliographiques de façon pertinente. Cette collaboration a été une réussite et nous souhaitons la poursuivre dans le cadre de futurs projets !

Jacques LE MEUR | TUFFIGO RAPIDEX (collège A)

TUFFIGO RAPIDEX a participé au projet GestCO2 piloté par l’ITAVI. Par ce projet, nous avons pu mettre des élevages à disposition pour l’essai, disposant déjà de capteurs CO2 et prêté d’autres capteurs. Notre participation aux comités de pilotage et comités techniques nous ont permis d’avoir des échanges riches et constructifs avec les différents acteurs du projet. Nous accompagnons les techniciens du projet dans les élevages pour la mise en place et les ajustements à effectuer en cas de besoin. Ce projet nous a permis de travailler en collaboration avec les instituts  (ITAVI, INRAE, Chambres d’agriculture) et d’autres équipementiers (SODALEC) et de faire évoluer notre propre équipement. Nous prenions déjà en compte les données de la sonde CO2 dans la régulation de l’ambiance mais suite à l’étude, nous avons revu les priorités entre l’hygrométrie et le CO2. Tuffigo participait également à la relecture des fiches. Suite à ce projet, une formation est mise en place par l’ITAVI sur le CO2, formation lors de laquelle nous interviendrons.